Sommaire du blog

Je reproduis ici le communiqué du COLLECTIF UNITAIRE POUR UN FRONT SYNDICAL DE CLASSE. Elle montre la détermination des ouvriers, d'une part à s'allier avec les lycéens, d'autre part à affronter le gouvernement capitaliste, malgré l'opposition des directions syndicales:

Manif_du_18_D_cembre_010

4000 MANIFESTANTS DANS LES RUES DE DOUAI CE 18 DECEMBRE 2008 

A L'APPEL DE L'UL DES SYNDICATS CGT DU DOUAISIS REJOINTE PAR LA CFTC, LA FSU, LA CONFEDERATION PAYSANNE...


Les travailleurs des entreprises douaisiennes, pour la plupart en congés forcés ou en chômage technique, comme Wagon ,Afr, Faurecia Somain, Aldi, Renault, St Gobain, Agc Automotiv, Auchan, Inoplast, Siac, les Retraités, etc, etc (excusez, la  liste est trop longue pour les citer tous) ont fait la jonction avec les lycéens en grève contre les projets contre l'enseignement public de Sarkosy et les siens.

Des délégations de toutes la Région, Seclin, Valenciennes, Arras, Lillers, Avesnois, etc, etc étaient venues manifester avec eux. Les travailleurs de Dunkerque avec leur UL manifestaient à la même heure dans leur ville.   Pendant 1h30, dignement, jeunes et travailleurs côte à côte, avec les mêmes slogans contre la misère, le capitalisme, l'Europe, ont battu les pavés douaisiens. La manif s'est achevée et tous, TOUS ENSEMBLE, ont décidé de relancer l'action et préparer la grève générale dès le début janvier. Un des principaux slogans était : "CONTRE LE CAPITALISME LA GREVE GENERALE !!!"
A DOUAI, la centaine de syndicats fidèles à leur UL, travaillent pour créer les conditions de la grève générale seul moyen de mettre à genoux patrons et gouvernement.   Il est à noter que les les dirigeants des UD du Nord et du Pas de Calais et de la Région avaient ordonné à leurs UL et à certains syndicats de ne pas se joindre à la manifestation de Douai ce 18 décembre. Le motif officiel est que l'UL CGT de Douai serait illégitime (alors qu'elle regroupe l'écrasante majorité des bases organisées et de masse) mais le fond est d'essayer de casser qui luttent et résistent au réformisme à la sauce CES.

Quel camouflet pour ces briseurs de grève !!!

Qu'importe pour CES GENS LA, le sort des milliers de travailleurs qui souffrent dans notre arrondissement et dans la région avec la crise de l'automobile. leur objectif unique est en finir avec ces syndicats et UL qui résistent à la dérive syndicale de notre  CGT. Thibault, le patron, dimanche dernier sur RTL appelait à la grève générale immédiate, et le lendemain il s'aliénait aux autres centrales syndicales pour une journée d'action le... 29 JANVIER PROCHAIN (aucun des thèmes retenus pour cette journée pour la mobilisation ne s'en prend d'ailleurs au patronat et au capitalisme). 

POUR LES TRAVAILLEURS ET LES JEUNES DU DOUAISIS, PAS QUESTION D'ATTENDRE LES CALENDES GRECQUES C'EST MAINTENANT QU'IL FAUT AGIR ET TOUS ENSEMBLE DANS LA GREVE GENERALE. ILS SE SONT DONNES RENDEZ VOUS DES LE DEBUT JANVIER POUR ORGANISER D'AUTRES INITIATIVES COMMUNES.